Scans-World

Forum de la team Scans-World
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 20th Century Boys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Firion
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 03/01/2005

MessageSujet: 20th Century Boys   Jeu 7 Avr à 17:25

Résumé de 20th Century Boys:

" Kenji est un commerçant tranquille qui a repris et transformé le magasin familial. Son seul problème Kanna, la fille de sa soeur, que cette dernière lui a confiée avant de partir. Mais voilà qu’un jour, la police vient l’interroger sur la disparition de la famille de l’un de ses clients. Le seul indice étant un mystérieux symbole dessiné à côté d’une porte. Kenji ne se sent pas spécialement concerné jusqu’au jour où Donkey, un ami d’enfance, lui demande s’il se souvient de ce même symbole, peu de temps avant que celui-ci ne se suicide. Kenji explore alors la vie de Donkey, son passé et celui du groupe d’amis dont il faisait partie dans sa jeunesse. Il découvre bientôt l’existence d’une organisation clandestine que dirige l’énigmatique Ami et qui utilise le symbole lié au passé de Kenji comme signe de ralliement.... "

_________________
I'm a poor lonesome man without sweets love by his side...



Dernière édition par le Jeu 7 Avr à 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firion
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 03/01/2005

MessageSujet: Re: 20th Century Boys   Jeu 7 Avr à 17:33

Avis aux réticents : la lecture de ces quelques lignes est plus que recommandée !! Ordre du Big Boss local… !! Bonne Lecture !!

Bon à mon tour je me lance dans la présentation d’une série, tout comme Nävis (les « Poukram » en moins bien sûr Razz )… j’ai un petit peu d’expérience dans les critiques et présentations de BD, mais question critiques de manga, là j’inaugure… !! La série par laquelle je fais mon baptême du feu sur les planches de Scans World est une de celle qui m’a le plus subjugué ces derniers temps : 20th Century Boys… Un petit bijou selon moi dans le monde du manga. Comme Nävis et moi nous nous sommes côtoyés pour faire nos dossiers et critiques pendant pas mal de temps, nous avons développés un schéma de présentation assez similaire (En fait c’est elle qui me l’a piquée et repris à son compte… non, en réalité il nous avait été imposé au tout début par une tierce personne, notre « sempaï » de l’époque, et depuis on l’a conservé…)

Dire que j’ai failli passer à côté de ce chef d’œuvre à cause de son apparence austère… Pour être honnête je ne me suis mis à la lecture des mangas que depuis août dernier, et me souvenant que 20th Century boys avait gagné le prix de la meilleure série au Festival BD d'Angoulême en janvier 2004, je m’y suis intéressé de plus près… Et 15 tomes plus tard, je ne le regrette absolument pas…et j’en redemande encore plus !! thumleft

C’est par ces propos que nous est dévoilé l’intrigue de la série :

L'humanité n'aurait pas connu une ère nouvelle sans la crise de la fin du siècle dernier qui l'aurait anéantie ... s'ils n'avaient pas été là. En 1969, alors qu'"ils" n'étaient encore que des enfants, "ils" créèrent un symbole. En 1997, alors que se manifestent les premiers signes du désastre à venir, ce symbole ressuscite. Cette histoire est celle d'un groupe de garçons qui a sauvé le monde.

A première vue elle peut nous paraître plus que classique à la base (Un groupe d’ami essayent de sauver la planète de la destruction), mais toute sa force de la série ne se repose pas heureusement que sur ça. Dans cette série on est loin des productions classiques proposant les clichés habituels. Il n'y a pas de héros avec des pouvoirs magiques, pas de grosses bastons, pas d'anges ou de vampires, pas d'histoire d'amour niaiseuse en toile de fond… (Ok là je copie quelqu’un dans ces propos, mais bon dwarf ) : on arrive à un autre niveau du manga, qui est destiné à un public plus adulte (je vais plutôt dire « mûr » sinon certains vont s’imaginer des choses). … et on le ressent dans l’ambiance des premiers tomes.

Les premiers volumes permettent de planter le décor, de présenter les personnages et à définir l’ambiance : tout commence comme une sombre mais banale affaire dans le quotidien sans histoire de ces japonais moyens. Des gens disparaissent, d'autres meurent d'une mystérieuse maladie, tandis qu'apparaît une nouvelle secte, dirigée par un homme qui se fait appeler Ami, dont les adeptes ne semblent pas vraiment choisit au hasard et sont influents dans les plus hautes sphères. Rien de tout cela ne semblerait troubler Kenji et le lier à ces événements, hormis le fait qu’Ami utilise le signe de ralliement de leur enfance et semble suivre de très près le scénario apocalyptique que Kenji et sa bande avaient imaginés à cette époque. Ils doivent alors fouiller leurs souvenirs d’enfance pour démasquer et arrêter rapidement Ami dans ses funestes projets car ils jouent dans une course contre la montre : la date pour laquelle ils avaient programmés la fin du monde est proche…

Bon, l’auteur met rudement les nerfs de ses lecteurs en jouant en permanence avec la chronologie de l’action : dès les premières pages du premier tome, on retrouve non moins 3 époques: 1969 ,1997-2000 et 2015, où l’auteur s’amuse à nous y promener à coup de Flash Back qui ne suivent jamais un ordre chronologique. (Influence d’un certain Stephen King ? Very Happy ) :

Dès les premières pages on distingue dans ce va et vient permanent, apparemment sans lien logique, 2 trames temporelles: le passé et le présent d’un groupe d’amis de jeunes japonais moyens, d’abord enfants aux rêves d’héroïsme puis trentenaires désabusés devenus simples commerçants ou professeurs de lycée. Cet univers anodin fait de souvenir d’enfance, genre "Quartiers Lointain", va alors basculer vers un thriller des plus passionnant où l’on change radicalement de rythme et de style…Cela donne à l'histoire un côté assez mélancolique, nostalgique voir un peu désespéré aussi.


Je peux vous dire que je suis admiratif devant la maîtrise scénaristique de l’auteur : non seulement il est capable de nous tenir en haleine de part les indices qu’il semble vouloir semer ci et là, mais aussi il arrive à passer d'une époque à l'autre sans pour autant rendre le récit confus. Loin de là même, tout s'enchaîne avec une fluidité et une rapidité sans faille, chaque époque apportant une dimension supplémentaire à cette histoire. Au final cela nous donne un aspect de narration éclatée mais cohérente. Urasawa possède assez de talent pour ne jamais perdre son lecteur. On dirait des pièces d'un puzzle qui s’assemblent petit à petit, pour nous donner une image finale cohérente.

Des questions vont revenir sans cesse tout au long de la lecture : Mais qui est donc « Ami » ? Quels sont ses liens avec Kenji et ses amis ? Quels sont ses véritables desseins ? Mais les réponses à ces questions s’avèrent bien souvent erronées aussi bien côté lecteur que côté personnages…. Ce qui m’a surpris en effet est le fait qu’Urasawa nous place au même niveau que ses personnages, pour nous intégrer et nous faire participer au déroulement de l’histoire : ces derniers n'en savent pas plus que nous. Chacun a en sa possession des éléments qui pourraient faire avancer le schmilblick, mais comme le lecteur, ils se rendent compte que plus tard si ces pièces font partie ou non du puzzle… Chaque débuts de pistes ou éléments de réponses dévoilés par l’auteur peuvent mener tôt ou tard à une impasse : rien ne doit être considérer comme acquis et sûr...

L’auteur nous dresse une galerie de portraits de personnages complexes, humains qui sont semblables à vous et moi. Ceux-ci vivent dans la société japonaise moderne et sont devenus adulte sans réaliser aucun de leurs rêves d’enfant. Ces personnages qui n’ont pas vraiment les traits de héros sont très attachants pour bon nombre d'entre eux : arrachés de leur quotidien, ils sont pris dans le tourbillon d'une affaire qui les dépasse et doivent y faire face avec leurs propres moyens qui semblent si dérisoires (leurs forces et leurs faiblesses, leurs souffrances et leurs regrets, leurs erreurs et leurs doutes …). Le personnage qui est le plus proche de la définition du héros selon moi est Kanna qui possède une force de caractère hors du commun (déjà quand elle portait des couches culottes !!)

Côté dessin, on retrouve également le trait et le style reconnaissable (au premier coup d’œil) d’Urasawa : style parfaitement maîtrisé qui est à la fois extrêmement simple et efficace : des visages simples, caricaturés mais étudiés et précis, des expressions bien rendues (que ce soit dans les passages sérieux et dramatiques ou les moments de franche rigolade). Malgré le fait que certains visages se ressemblent, dans l’ensemble ce rendu graphique clair et détaillé permet de rajouter à la série une dimension supplémentaire. En bref, on reste dans ce que fait Urasawa d'habitude : Un style très manga sans pour autant y ressembler

Personnellement, il m’est difficile de trouver des reproches à cette œuvre, sinon le fait que certains événements peuvent sembler assez improbable (mais ça passe sans problèmes), que l’édition française est assez laide (on les paye cher pourtant ces bouquins!!!) et qu’il faille attendre 3 mois pour avoir la suite de l’histoire à chaque fois… Mad Mad

En résumé, Naoki Urusawa a réussi un prodigieux tour de force à travers cette série: il utilise un concept pour le moins classique et parvient à l’enrichir par un grand art de la narration et du suspens, dépassant ainsi les limites du simple récit policier pour en faire une œuvre majestueuse, mûrement réfléchie… Pour l’instant il s’agit du meilleur manga que j’ai découvert !! Vous pouvez foncer le lire, vous ne le regretterez pas !! thumright

Dessin 17/20
Scénario 19,99/20
Intérêt 18/20
Global 19/20

Maintenant j’attends votre avis sur l’identité d’ami…[/center]

_________________
I'm a poor lonesome man without sweets love by his side...



Dernière édition par le Mar 26 Avr à 21:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leolio
kyôshi (sensei)
kyôshi (sensei)
avatar

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 17/03/2005

MessageSujet: Re: 20th Century Boys   Jeu 7 Avr à 20:20

et voila qu'ils s'y met lui aussi !!!
mais bon puisque c'est firion !
j'en ai marre c'est du totalitarisme !
d'abord c'est kry qui m'oblige de lire et ensuite c'est firion !!!!
( mais bon je vais me taire je vais me faire bannir a vie de S-W , ce qui serai une grande deception Crying or Very sad )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vash
Dieu
Dieu
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : le chti
Date d'inscription : 03/01/2005

MessageSujet: Re: 20th Century Boys   Jeu 7 Avr à 20:42

mais c'est une invasion ou quoi????

je sens que je vais bloquer cette rubrique! lol

bon firion c pas mal! mais j'ai eu du mal a accrocher etant donner que je viens de rentrer de cours!
c plutot interessant mais fait gaffe au spoil!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choulbaguy
kyôshi (sensei)
kyôshi (sensei)
avatar

Nombre de messages : 469
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: 20th Century Boys   Jeu 7 Avr à 21:53

affraid Ho ! Nan, elle l'a contaminé... :'( bientôt on vas passeé plus de temps a lire les critiques que les mangas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navis
Dôki
Dôki
avatar

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 24/03/2005

MessageSujet: Re: 20th Century Boys   Sam 9 Avr à 0:27

Poukram !! C'est vrai que je lui ai un peu forcée la main en lui disant qu'il n'était plus capable de faire une critique de ce niveau comme à l'époque, mais s'il n'est pas au mieux de sa forme, il s'en tire tout de même avec mon respect et ma considération ^_^

Moi je n'ai pas eue de mal à accrocher car ça reste facile à lire et à comprendre pour moi...

PS: dites vous que c'est une exclusivité car celui de firion et celui de Love Hina vont sortir pour une édition d'ici une semaine (Les versions de SW originaux, non raccourcis ^_^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robs
Minarai
Minarai
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: 20th Century Boys   Lun 18 Avr à 21:39

ouaaaaaaaaaa c koi ce resumer de dingue !! quan on a fini le resumer on a meme plu lenvie de lire les scans ptdrr

(en revenant o sujet moi jprefere Monster et pluto plutôt (pardonner la feinte:p) que 20th century boys

afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 20th Century Boys   

Revenir en haut Aller en bas
 
20th Century Boys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 20th Century Boys
» 20th Century Boys
» Seinen: 21st century boys [Urasawa, Naoki]
» 20th century boys, un manga qu'il est trop buen
» Manga: 4a - Le meilleur "Seinen" pour vous, est...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scans-World :: Général :: Dossiers Manga-
Sauter vers: